moratoire news

 

Statistik

Un exemple de diversification : les bandes de fleurs sur les bords du champ. Image : Shutterstock

Agroscope, le centre de compétence suisse pour la recherche agricole, a contribué à évaluer l'effet de la diversification - c'est-à-dire la diversité des plantes cultivées – dans une méta-analyse regroupant 5 000 études. La conclusion de l'étude : dans deux tiers des études évaluées, la diversification dans les cultures amène de meilleures conditions de culture, permet de lutter contre le réchauffement climatique et l’érosion des sols.

 

Statistik

La prolongation du moratoire sur les OGM renforce l'agriculture suisse. Image : Shutterstock

Le Conseil fédéral veut prolonger de quatre ans le moratoire sur la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans l'agriculture. Le moratoire s'applique également aux produits résultant de nouveaux procédés de génie génétique. Cette décision est extrêmement bienvenue. Il permettra de sauvegarder et de renforcer la production suisse sans OGM. Cette prolongation permettra également de disposer de temps pour résoudre les questions non résolues relatives à la coexistence de différents types de culture et à la réglementation des nouvelles techniques de génie génétique.

 

Statistik

Résultats de l'enquête Omnibus 2019: qualité de l’environnement et comportements environnementaux

La majorité des Suisses et Suissesses considèrent la présence d’OGM dans les aliments comme un danger pour l'homme et l'environnement. C'est ce que montrent les statistiques de poche "Environnement 2020" publiées par l'Office fédéral de la statistique le 20 septembre.

 

170301staenderatssaal

Au programme des 30 ans de la SAG, la prolongation du moratoire sur les OGM en 2021

La Schweizer Allianz Gentechfrei (SAG) a célébré ses 30 ans d’existence lors d’une assemblée générale. La SAG s’est toujours engagée pour une réglementation stricte des OGM dans le but de favoriser une agriculture locale et durable, de défendre le choix et la santé des consommateurs et de protéger l’environnement. Les membres de l’assemblée générale ont soutenu l’action de la SAG visant à réguler les nouvelles techniques de génie génétique (NTGG). En effet, le Conseil fédéral a annoncé une proposition de réglementation des NTGG pour l’année cours. La SAG s'engage à renforcer le principe de précaution face aux pressions au lobby de la biotechnologie verte en faveur d’une dérégulation totale des NTGG dont l’impact est sous-estimé.